le_conte_des_trappeuses

La Légende des Trapp'Heureuses

L'Intention

- raconter notre histoire - témoigner - revendiquer des espaces et des modes de vie actuellement précarisé par leur illégalité (légitimer des modes de vies considérés comme illégaux) - à tous ceux qui font des voyages à vélo pour faire le tour des éco-lieux (pour leur rappeler qu'on aime les recevoir mais qu'on peut pas répéter les mêmes choses en boucle) - pour les curieux (pas pour faire changer d'avis les réac facho qui on peur de l'invasion des hippies) - à nous dans le passé - à ceux aussi qui captent pas du tout du tout du tout et pour qui il faut recommencer du tout début, leur rappeler que c'est pas une précarité subie ou une absence d'effort pour vivre “mieux” - pas donner de leçons ou faire l'apologie d'un mode de vie ou d'un autre, juste permettre que ce récit existe pour ceux que ça intéresse et qu'il montre la voie que l'on s'est choisi pour atteindre un mode de vie plus soutenable - partager notre fierté qui peut-être en inspirera d'autres

Anecdote drôle - Scène de vie

C'est un mercredi assez banal à Kervic. De nombreux bruits, cris et voix emplissent le hangar. Clémentine et Julie vissent des planches sur un drôle de bâtiment sur roue, plusieurs personnes démontent des palettes. Vincent des outils à la main sort de l'atelier par une porte qui laisse apercevoir les éclairs de l'arc du post à souder.

C'est une journée comme les autres à l'éco-musé en plein air de kervic. un car de visiteur arrive parce qu'aujourd'hui ça brasse à Atelier Z. 5 touristes se fraient un chemin entre fresnes et fougère mené par un prof de techno à la retraite. Maxime pousse un profond soupir puis ouvre en grand la porte d'un puissant coup de pied et lance un Bonjour sonore ;;; déroulement de la visite avec les “activités”

Recueil de scènes de vie

Extraits du livre d'or

  • le_conte_des_trappeuses.txt
  • Dernière modification: 2022/09/07 06:27
  • de 216.244.66.249