la_cabane_de_ju

BamKroute

Parce qu'elle est faite en bambous et en croûte de bois et qu'elle symbolise la déroute du capitalisme
Documentation

C'est une cabane très simple, d'empreinte rectangulaire, avec un toit mono-pente.

Cet habitat fait à peine 9m², il est principalement fait en matériaux de récupération ou d'occasion. Si la cabane commune représente le salon et la cuisine de notre coloc, cette cabane est ma chambre, mon atelier, mon espace. Si la conception et la construction de la cabane commune fut le fruit d'une réflexion collective, de compromis, de consensus et de négociations, la conception et la construction de ma cabane fut le fruit d'un travail principalement individuel. C'est un espace lumineux, ouvert vers l'extérieur, un observatoire de la forêt, un morceau de la forêt.

Comme les autres construction la cabane est construite sur une plateforme surélevée par des grosses pierres enfoncées dans le sol. J'ai enterré les pierres de 30 à 40 centimètres - suffisamment pour atteindre la terre minérale. Je les ai mise grossièrement au niveau à l’œil. Les troncs de la structure de la plateforme sont vaguement aplani au niveau du contact avec la pierre et posé et en boités les uns dans les autres par un mi-bois. Des solives en dosses de grumes sont aussi emboîtée dans cette structure. C'est cette opération qui permet de mettre le plancher à niveau en rectifiant chaque emboîtement.

p1100213.jpg dsc_5252_01.jpg p1100214.jpg

La charpente en troncs de jeunes châtaigniers est une hybridation de charpente traditionnelle et d'improvisation réalisée avec un amateurisme enthousiaste et une imagination naïve.

sam_0027.jpg sam_0025.jpg sam_0026.jpg

La charpente a été taillée avec des outils manuels - plane, scie à bûche, ciseaux à bois, hache - dans des troncs plus ou moins droits. C'est particulièrement agréable de tailler du bois jeune et vert. Ce fut de belles après-midi de printemps, seule ou avec des copines.

166335901_497618254587600_6146483183924714811_n.jpg 166327662_888021375321237_8296259401074945842_n.jpg p1100259.jpg

Plus wild-tech que low-tech la toiture est une successions de couches censées garantir l'étanchéité de la cabane. Pour la réalisation de cette étape nous étions entre 2 et 4 pendant environ 5 jours. Elle se compose de : 1 - Plusieurs couches de tissus : du drap de récup assez opaque pour cacher les motifs du pare-vapeur et à la couleur plutôt agréable puisqu'il sera visible à l'intérieur. Le drap est agrafé directement sur la charpente.

p1100387.jpg dsc_5918.jpg p1100388.jpg

2 - Une couche de pare-vapeur pour éviter que l'eau produite dans la cabane ne condense dans l'isolant le faisant moisir. Le pare-vapeur n'est normalement nécessaire que si le point de rosé est atteint quelque part dans la maison ce qui n'est probablement pas mon cas mais on en avait en rab …

p1100392.jpg pare-vapeur.jpg p1100393.jpg

3 - Plusieurs couches d'isolant : des couvertures, duvets, plaids de récup. Nous avons fat en sorte que chaque pièce en recouvre une autre. La jonction mur-toit est particulièrement délicate.

p1100395.jpg p1100494_01.jpg p1100401.jpg

4 - Une couche de pare-pluie pour que l'eau qui pourrait condenser sur la bâche ou s'infiltrer latéralement ne puisse imbiber l'isolant.

p1100453.jpg p1100458.jpg p1100456.jpg

5 - Une bâche tendue sur un cadre en bois pour évacuer l'eau qui passerait à travers les bambous

p1100501.jpg p1100496.jpg p1100511.jpg

6 - une couche de bambous coupé en deux dans la longueur et dont on a enlevé les cloisons au niveau des nœuds. Les bambous s’emboîtent à la façon de très longues tuiles

p1100519.jpg p1100548.jpg p1100533.jpg

p1100541_02.jpg p1100452.jpg p1100588.jpg

Pour les murs, c'est le même principe : du drap et des couvertures directement agrafés sur la charpente, des tasseaux dans un sens, du pare pluie, des tasseaux dans l'autre sens et du bardage. La bardage est verticale sur le mur Est et nord avec une première couche de planche et une seconde de dosse - ça permet une meilleure protection à la pluie que juste des dosses verticales mais c'est moins coûteux qu'uniquement des planches verticales. Il ne me restait plus de planche pour le mur Ouest qui est donc totalement en dosses mais horizontales. D'ailleurs le pare-pluie est mal posé et quand il plut beaucoup ce mur est toujours un peu humide.

p1100589.jpg sam_0031.jpg sam_0033.jpg

sam_0058.jpg sam_0057.jpg sam_0036.jpg

Le mur Sud quant à lui, n'est pas un mur. C'est un épais rideau de la largeur de la pièce qui peut entièrement s'ouvrir, transformant la cabane en préau, en observatoire de la forêt. Le rideau est composé de trois épaisses couvertures en laine et du bâche plastique cousue à l'extérieur. Quand il y a du vent ça fait un grand bruit de respiration que j'aime beaucoup.

dsc_5902.jpg p1100843.jpg dsc_5903.jpg

Une petite cabane de 9m² c'est un condensé de toutes les fonctions de l'habiter. Je pense que ça ne fonctionne que parce que chaque détail est pensé selon mes besoins, selon mon mode de vie, selon une esthétique que j’apprécie. Habiter un espace petit ça demande de faire du tri dans ses possession. J'ai conçu ma charpente comme un meuble cubique qui m'entoure. chaque recoin est pourvu d'une tablette, d'une étagère, d'une planche pour y ranger la multitude de choses qui font de cet espace ma chambre, mon atelier, mon espace.

  • la_cabane_de_ju.txt
  • Dernière modification: 2022/09/03 08:54
  • de 216.244.66.249